Ecoute telephonique en prison

Articles

  1. 50 144 cellules seront progressivement équipées.
  2. Radio et prison, de bonnes ondes entre les murs
  3. Très chère cabine...
  4. Écoute téléphonique
  5. Familles de prisonnier : quels sont leurs droits ?

50 144 cellules seront progressivement équipées.

Le chef d'établissement peut refuser de délivrer un permis de visite à un membre de la famille de la personne détenue pour des raisons d'ordre et de sécurité ou tenant à la prévention des infractions. Pour les personnes n'appartenant pas à la famille de la personne détenue, l'octroi d'un permis de visite peut être refusé pour les mêmes motifs.

Mais également s'il apparaît que les visites font obstacle à la réinsertion de la personne condamnée. La décision est notifiée à la personne ayant fait la demande de permis. Le mineur de plus de 16 ans peut venir sans accompagnateur si les titulaires de l'autorité parentale ont donné leur accord écrit et si la visite concerne son père ou sa mère. Dans tous les cas, le permis précise les éventuelles mesures particulières applicables parloir avec dispositif de séparation entre la personne détenue et le visiteur par exemple.

Il peut apporter certains objets linge, livres…. Pendant la visite, le surveillant n'est pas tenu d'être physiquement présent, mais doit pouvoir entendre les conversations. Le visiteur doit parler en français ou dans une langue que le surveillant peut comprendre. Sinon, une autorisation écrite préalable est exigée de la part du directeur de la prison.

Radio et prison, de bonnes ondes entre les murs

La demande doit être faite en même temps que le permis de visite. Les visites peuvent également se dérouler sans surveillance continue et directe de l'administration pénitentiaire lorsqu'elles ont lieu dans le cadre de parloirs familiaux d'une durée de 6 heures au plus en journée ou d'unités de vie familiales d'une durée de 72 heures au plus.

Tout incident mettant en cause un visiteur peut entraîner la suspension ou le retrait du permis de visite. Ces agents peuvent aussi procéder à la palpation des personnes concernées et, si elles sont d'accord, à leur fouille.

Très chère cabine...

En cas d'opposition au contrôle d'identité, les agents peuvent user de la force pour retenir les personnes dans l'attente de l'arrivée des forces de l'ordre. À son arrivée, un kit courrier est remis au détenu papier, enveloppe, timbre et crayon.

Le détenu est autorisé à écrire tous les jours et sans limitation à toute personne de son choix et à recevoir des lettres de toute personne, sous réserve de dispositions différentes prises par le juge. Les personnes détenues peuvent passer gratuitement un appel dans les premières heures de leur détention. Les personnes détenues sont autorisées à appeler, à leurs frais, leurs familles, leurs proches titulaires ou non d'un permis de visite ainsi que leur avocat. Le chef d'établissement peut, sur décision motivée, refuser ou retirer cette autorisation. Les personnes condamnées peuvent être autorisées à téléphoner à d'autres personnes en vue de la préparation de leur réinsertion sociale.

Les conversations téléphoniques, à l'exception de celles avec les avocats, le contrôleur général des lieux de privation de liberté, la Cred et l'Arapej, peuvent, sous la responsabilité du chef de l'établissement :. À moins d'en être privé par mesure disciplinaire, tout détenu peut acheter divers objets ou denrées supplémentaires à la cantine. Les prix pratiqués à la cantine doivent être portés à la connaissance des détenus. Les titulaires d'un permis de visite ou personnes autorisées par le chef d'établissement peuvent également envoyer de l'argent par virement bancaire.

Ils doivent pour cela contacter la prison concernée et indiquer l'identité et le numéro d'écrou du détenu pour obtenir le numéro de compte du destinataire du virement. Des mandats postaux peuvent être envoyés par les titulaires d'un permis de visite ou personnes autorisées par le chef d'établissement. Le mandat doit être envoyé par courrier à la prison en indiquant l'identité et le numéro d'écrou du détenu. Chaque établissement possède au moins une médiathèque dont l'accès direct et régulier doit être favorisé.

Tout détenu doit pouvoir pratiquer les activités physiques et sportives parmi celles offertes par son établissement, sauf pour des raisons de sécurité, disciplinaires ou contre-indication médicale. Tout détenu peut être associé à l'organisation et à l'animation d'activités sous le contrôle du service pénitentiaire d'insertion et de probation. Une personne en détention provisoire lors d'une information judiciaire peut voir ses droits restreints par le juge d'instruction courriers, appels Si le détenu ne sait pas lire le français, le règlement intérieur doit lui être lu dans sa langue d'origine avec au besoin l'aide d'un interprète.

Dans ce cas, le chef d'établissement doit prendre une décision pour une durée maximale de trois mois renouvelable après un nouvel examen de la situation de la personne détenue. Toutefois, le juge d'instruction peut prendre à son encontre une mesure d'interdiction de communiquer avec l'extérieur.

Dans ce cas, les visites sont interdites, même pour la famille, mais il y a une exception pour l'avocat qui peut continuer à rencontrer le détenu. La décision du juge d'instruction est notifiée à la personne qui a fait la demande de permis. À l'expiration d'un délai d'un mois à compter du placement en détention, en cas de refus, le juge d'instruction rend une décision motivée qui peut fait l'objet d'un recours devant le président de la chambre de l'instruction. Sinon, une autorisation écrite préalable est exigée de la part du juge d'instruction. Les visites peuvent également se dérouler sans surveillance continue et directe de l'administration pénitentiaire lorsqu'elles ont lieu dans le cadre.

À son arrivée en prison, le détenu reçoit un kit courrier papier, enveloppe, timbre et crayon. Il est autorisé à écrire tous les jours et sans limitation à toute personne de son choix et à recevoir des lettres de toute personne. La correspondance peut être traduite et contrôlée par le chef d'établissement.


  1. Un monde sous surveillance ?.
  2. espion telephone iphone 7!
  3. caméra de surveillance pour iphone 5.
  4. II – Les modalités étatiques de la surveillance.
  5. Téléphone en prison : les raisons d’une petite révolution.
  6. « Je voulais dire un bonjour à tous les détenus d'Île-de-France. Les mecs soyez forts ».

Le juge d'instruction, le procureur de la République ou le procureur général peuvent toutefois prononcer une interdiction de communiquer de façon générale avec l'extérieur, pour 20 jours maximum, ou s'opposer à la communication écrite avec un ou plusieurs destinataires nommément désignés. La décision doit être motivée et notifiée par tout moyen et sans délai à la personne qui en fait l'objet.

Comme le révèle le Quotidien jurassien vendredi, l'intéressé avait été arrêté en mai avec un complice.

1. Les conversations téléphoniques favorisent le maintien de liens familiaux et la réinsertion

Les deux hommes transportaient 16 kilos d'amphétamines dans une voiture. Ce coup de filet s'inscrivait dans le cadre d'une enquête de longue haleine des autorités de poursuite jurassiennes. Dès l'arrestation du trafiquant, les enquêteurs avaient obtenu la mise sous écoute de son téléphone. Ils avaient appris en effet qu'il s'était procuré un portable auprès d'un autre détenu. Ces garde-fous existent aujourd'hui. Les appels passés depuis les "point-phones" peuvent déjà être écoutés par des agents, comme le précise une affiche collée au-dessus des cabines.

Seules les conversations avec les avocats et les associations d'écoute, comme Sida ou Drogues info service, sont exclues de la surveillance. Un "contrôle de A à Z par l'administration pénitentiaire" salué par Damien Pellen: "On valide des numéros et quand on capte des conversations qui contiennent un contenu illégal, l'administration pénitentiaire ou le procureur peuvent décider de suspendre l'accès à un numéro".

Éventuel point noir, "les appels depuis les fixes vont mécaniquement augmenter donc il va falloir plus d'agents pour assurer les écoutes", prévient Christopher Dorangeville qui s'inquiète du manque de personnel. Un autre syndicaliste se montre plus sceptique.

Écoute téléphonique

Or, on sait pertinemment qu'au bout du fil, il peut y avoir un autre interlocuteur, nuance-t-il sur Europe 1. Et dans les cabines actuelles, ce qui est écouté en direct, ce sont les conversations de détenus sensibles. Mais vous ne pouvez pas contrôler toutes les communications téléphoniques. Là, en plus, c'est de jour comme de nuit. Et déjà qu'on a du mal à surveiller la journée Un avis reste largement partagé: ces cabines en cellule ne vont pas éradiquer la présence, illégale mais largement répandue, des portables en prison, et ne mettront pas fin aux trafics, notamment de stupéfiants. Au premier semestre , 19 téléphones portables et accessoires ont été découverts dans les prisons françaises, qui comptaient au 1er juillet quelque 70 détenus.

Familles de prisonnier : quels sont leurs droits ?

Ils servent notamment aux personnes poursuivies ou condamnées pour trafic de drogue à gérer leur commerce depuis leur cellule. L'entreprise qui remportera le marché public financera l'intégralité des investissements. Elle se rémunérera par les communications facturées aux détenus. Reste la question du coût de ces communications.


  1. Radio et prison.
  2. localiser un telephone portable avec son numero gratuit;
  3. Correspondance et communications téléphoniques.
  4. IMSI Catchers, écoutes et surveillance : les dispositifs du renseignement sont élargis aux prisons;
  5. Univers sonore en cellule.

Actuellement, l'appel, facturé à la minute, coûte aux détenus entre 60 et 80 centimes. Trop onéreux, selon Damien Pellen: "Si le prix ne baisse pas, ils continueront d'utiliser des téléphones portables", prévient-il. L'UFAP-UNSa Justice, syndicat de surveillants, met en garde contre un autre aspect du dispositif: "Avec plusieurs détenus par cellule, comment va-t-on gérer les conflits d'accès au téléphone?